Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« J'oubliais... | Page d'accueil | D'amour et d'eau fraîche »

lundi, 19 septembre 2011

Les blinis au houmous saupoudré de paprika, c'est bon mais...

J'ai maté Rocky II avec Lui et pendant qu'il me disait "regarde au lieu de faire la conne" je m'entraînais à faire des droites de ouf (et des gauches mais je suis pas sûre que ça se dit), depuis le mec attend dans le lit qu'on fasse l'amour et moi je suis surexcitée j'ai envie de danser et aussi j'ai très mal à l'épaule droite. Ah mec, hier je me suis luxé l'épaule à la boxe.

Depuis que je suis rentrée je la joue muette sur facebook parce que ça m'intéresse pas de dire que je suis là et ce que je suis mais dans le même temps j'y vais deux trois fois par jour pour voir les trois quatre profils qui m'intéressent. Surtout, depuis que je suis rentrée et que les amis l'ont su parce que j'ai mis un mot ci et là sur deux profils, j'ai reçu des messages où on me propose des dîners, des apéros, des aprèm shopping. Je réponds à personne et je culpabilise un peu, me demandant comment ils le prennent que je leur tape l'ignore. J'ai envie de leur dire que pour l'instant je suis bien avec mon mec et mes meilleures amies mais bon, ça la fout mal. Du coup, je dis rien. Je crois que c'est pire. Mais dans le fond, je m'en fous. Ce qui me fait chier, c'est que pour certains, c'est des gens que j'aime beaucoup. Mais comment leur dire : "J'ai aussi envie de te voir mais pas tout de suite" ?

Cet aprèm j'étais à l'anniv de Véro et je suis arrivée avec mon mec et sa fille main dans la main. Ca a fait son effet au point que Véro se marre encore. Paraît que j'ai mûri mais que je suis toujours aussi "sans-Jen je crie mon avis et je vous emmerde". Franchement, ça me console.

Sinon ben l'ampoule des cabinets est pétée et je me torche dans le noir à minuit  et je suis obligée d'aller m'essuyer une dernière fois les fesses avec un Kleenex dans la salle de bains pour être sûre de pas perdre mon mec si l'envie nous prenait de faire l'amour le lendemain matin. La vie de couple, c'est aussi beau que de peindre une fresque arty rive gauche. Genre JCDC pour nokia ou je sais plus qui. (une fois sur deux le matin on le fait et de toute façon  à chaque fois je lui dis que je pue de la bouche et on s'en fout parce que le foutre vaincra toujours. Bref, l'amour est crasse et j'aime assez ça.) 

En gros ça va très bien depuis quelques jours. Et sinon, vous : vous la sentez comment cette année ? Parce que moi je sais pas trop où je vais mais j'y vais.

 

775fc3bfc9cdb1789a2c15ccffc335b2804c3d39_m.jpg

INFO ULTRA IMPORTANTE POUR MON FAN CLUB (qui fait la gueule parce que je réponds pas à leurs mails) : Dans PLUS BELLE LA LIFE sur la 3, en ce moment, il y a mon presque sosie. La meuf de Rudy. Bon elle a mon cul mes bonnes cuisses mes yeux et ma façon de convaincre son mec que tout va bien. Ouais ouais.

Les blinis au houmous c'est juste super bon.Tellement bon que je vais m'inscrire à la gym suédoise cette semaine. Parisienne, quoi.

Commentaires

Hey Jen,
Juste comme ça...
Moi aussi j'ai eu ma chance? IRL comme ils disent.
Si tu ne devais pas me répondre ça serait : ...ans.

(The name of the game is the power if you don't have the power you're in the wrong game.)
Roy

Écrit par : RoyRubens | lundi, 19 septembre 2011

Voilà c'est pour ça que je ne suis pas venue... trop tendance "familiale" cette réunion (oui bon Véro je déconne hein!).
(et puis j'avais pas de moitié à amener (oui bon je déconne Christophe!)

Sinon on se voit quand ?? :-)))

Écrit par : frogita | lundi, 19 septembre 2011

Roy : Do you have the power ?

Frogita : Je comprends, moi-même tous ces enfants dans le jardin ça m'a un peu fait tourner la tête :)
On se voit quand je sortirai de ma pause rehab

Écrit par : Jen | lundi, 19 septembre 2011

On est mal dans son corps
On ne se trouve pas beau
L'impression d'être mort
Sans l'autre contre sa peau
(F. Lerner, Plus là)

Écrit par : Fabre | mardi, 20 septembre 2011

Il subsiste, dans une certaine mesure, des familles
(Etincelles de foi au milieu des athées,
Etincelles d'amour au fond de la nausée),
On ne sait pas comment
Ces étincelles brillent.

Écrit par : djerzinski | mardi, 20 septembre 2011

J'aime tjrs bien lire ta vie.
Toujours.

Écrit par : Folie Privée | vendredi, 23 septembre 2011

J'aime bien vos articles!

Écrit par : Pret a taux zero | samedi, 24 septembre 2011