Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 27 septembre 2017

The happy birthday song

Là tout de suite maintenant je viens d'avoir une grosse envie de réécouter cette chanson qui m'a donné tant de plaisir (un peu masochiste) en 2007 : The happy birthday song d'Andrew Bird. A l'époque j'avais mis ici un clip fait par un mec d'une province américaine sans intérêt mais qui avait son charme. 10 ans plus tard j'ai retapé le nom de la chanson et de l'artiste sur Youtube et sur tous les live pas une ne me plaît (ni le côté poseur du chanteur qui pense faire un truc arty folk de malade pour l'usine TED ni les autres dix mille version live qui à l'époque n'existaient pas sur Youtube).

 Et bien le mec ne me fait plus mouiller ni ne m'émeut à se la jouer Jeff Buckley du violon folk pop indie relou sur ses live de seconde vie d'artiste, en revanche la version de cet étudiant anonyme qui célébrait l'anniversaire de son pote et bien c'est de loin la meilleure illustration de la peine à grandir que cette chanson m'évoquait : de la simplicité triste et jolie, une belle entrée en âge.

Bref, c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures.

Tout ça pour dire, Andrew Bird est mieux sur disque qu'en live (je vais me faire haïr sûrement en disant ça). Et je vais même tendre la perche pour me faire fouetter sur la place publique : moi qui adore la musique, je vais vous avouer un truc : j'ai toujours préféré la version album que le live (sauf rares exceptions). Allez, pendez-moi.

Bisous et bon anniversaire à qui veut.


lundi, 25 septembre 2017

Jennifer knew - DION

Et bien même s'il (Dion) dit sur sa page Facebook que c'était pour sa nièce de 8 ans, mec je te la pique et t'en voudras pas à toutes les Jen hein ;)

I felt that I could challenge rain, just sing to ease the strongest pain ... in those days. And turning in a morning sleep I dreamed of mountains I would leap ..In those days. But Jennifer knew Jennifer knew. Beneath her taffy-colored hair, behind her soft and loving stare she knew... Past my lonely search for cheers Her whispers finally reached my ears. Jennifer knew. How slowly it occurred that she saw under all I tried to be in those days. She looked through me deep inside for I was trapped by my own pride in those days. But Jennifer knew Jennifer knew... Beneath her taffy-colored hair, behind her soft and loving stare she knew... Past my lonely search for cheers her whispers finally reached my ears Jennifer knew.

dimanche, 24 septembre 2017

7 ans ça vous évoque quoi ?

7 ans de malheur ? 

7 vies le chat warrior ? (c'est 9 oui mais faites semblant)

what else ?

bON MAIS LE 7 EST LE NUMÉRO PORTE-BONHEUR DONC RESTONS-EN LÀ.

VIVELAVIEETGOFUCKYOURSELF

Et ça c'est la version bourrée post-rupture j'emmerde le mec et j'aime mes copines mes soeurs et tout simplement... doublement  GO FUCK YOURSELF 

Bref cette chanson je l'ai déjà mise il y a des années avant de rencontrer mon dernier mec et, les filles, continuez de grandir et restez qui vous êtes, ne vous sacrifiez pas, comme un bonhomme quoi ! Stay yourself !

 

lundi, 18 septembre 2017

Chinatown - LIAM GALLAGHER


Gros débat entre les mélomanes mais en fait, à la fin, on se retrouve tous au même point...

 

mercredi, 13 septembre 2017

The edge

Donc en fait là je me rends compte qu'on n'est plus que quelques irréductibles à vivre dans notre génération sans enfant et je vois bien qu'on s'apprête tous à franchir le pas.

 Et donc cette chanson me fait penser à nous et comme je leur répète pour me rassurer : on saura tous être assez égoïstes pour vivre l'aventure à fond sans oublier la fête et les copains les copines.

Voilà, juste une angoisse et un désir en même temps. Cette année je vous le dis je la sens bien.

Et mon lèche-vitrine sur la rubrique déco de Smallable n'a rien à voir avec ce post ah ah ah (rire angoissé de la meuf qui met la barre trop haut, ça va quoi je vais me détendre hein parce que je crois honnêtement que je vais niquer la sortie de l'école quand mon tour viendra)

DELUXE - If things were to go wrong

En tout cas il y a truc de certain depuis mon anniversaire : je n'ai plus envie de me faire chier avec les gens les ex les gens quoi qui restent cons. J'aime définitivement les gens comme moi : sympas, avec un bon fond, et cool.

Voilà c'est dit les petits se reconnaitront. 

Bisous Paris, Bisous Berlin, Bisous Moscou, Bisous le monde des immatures qui grandissent (parce que merde, vu le nombre de connards qui se reproduisent, il est hors de question que je ne sauve pas la face du monde avec un mini-moi !)

En toute modestie, je vous embrasse les fantômes ;))

 

PS : Non je ne suis pas enceinte mais je compte bien faire chier le monde avec l'héritier qui sortira de ce minou formidable.

PPS : Comme quoi après 7 ans on peut survivre à la famille recomposée mes genoux. REGARDEZ LE FILM JUILLET-AOUT DE DIASTEME C'EST UN BIJOU DE SINCÉRITÉ POUR LES NANAS OU LES MECS QUI VIVENT CETTE SITUATION.

 

Sur ce, vive la vie et le gin tonic ;-)

mardi, 01 août 2017

La vie de cocagne - JEANNE MOREAU

mercredi, 26 juillet 2017

La jouissance pudique...

... quand le succès arrive tard.

mardi, 25 juillet 2017

ALVVAYS

Comme la suite d'Erase / rewind des Cardigans. 

You find a wave and try to hold on for as long as you can
You made a mistake you'd like to erase and I understand
"What's left for you and me?"
I ask that question rhetorically
Can't buy into astrology, and won't rely on the moon for anything

[Chorus]
No turning
There's no turning
There's no turning back after what's been said
No turning
There's no turning
There's no turning back

[Verse 2]
Meditate, play solitaire, take up self defense
When you get old and faded out will you want your friends?
What's left for you and me, you respond to my question metaphorically
Don't read into psychology and won't rely on your mood for anything

[Chorus]
No turning
There's no turning
There's no turning back after what was said
No turning
There's no turning
There's no turning back after what's been said

 
Compte youtube du groupe :
 

mardi, 18 juillet 2017

THE ECHO FRIENDLY - Same mistakes

Le clip officiel (2012) :

Le clip à la sauce de l'inconnue de Youtube :

C'est moche de voir les autres vieillir quand toi t'es encore dans le déni.

 Bon mais en vrai je m'en fous j'y crois encore au déni !

Allez, chantons !

I make the same mistakes
Feels like I never learn
Always give way too much
For little in return

[Hook]
I haven't changed a bit
I'm still not over it
I make the same mistakes
I make the same mistakes
I...

I never did grow up
Feels like I never will
My friends are all adults
I'm still a teenage girl

I haven't changed a bit
I'm still not over it
I make the same mistakes

My friends are all a drag
They think I'm such a flake
They want to go to bed
I want to stay up late
Walking the streets alone
Thinking of you 'til dawn
I make the same mistakes
I make the same mistakes
I...


I make the same mistake
(I never did grow up)
Feels like I never learn
(Feels like I never will)
Always give way too much
(My friends are all adults)
For little in return
(I'm still a teenage girl)
I haven't changed a bit
(I'm still not over it)
I make the same mistakes
I make the same mistakes
I...

 
 


I make the same mistakes
(My friends are all a drag)
Feels like I never learn
(They think I'm such a flake)
Always give way too much
(They want to go to bed)
For little in return
(I want to stay up late)
I haven't change a bit
(Walking the streets 'til dawn)
I'm still not over it
(Thinking of you)
I make the same mistakes
I make the same mistakes

 

BISOUS JE RIS À MOITIÉ HEIN ... AHEM ;))

OLIVIER MARGUERIT - O

Ecoutez tout ou une chanson au gré de votre clic, mais si vous habitez autour de mes accords, vous devriez aimer, ça soulage comme des doliprane mais sans nuisance pour le foie... au contraire ;-)

Rappelez-vous cette chanson en décembre.

Le clip suivant c'est moi, à la Bovary mais en tellement TELLEMENT plus tragique... je ne fais que valser dans Paris maintenant, je suis l'oeil de Moscou je surveille tout et quand c'est pas le cas, c'est toujours grâce à la musique (ou la fatigue). Bref cette vidéo cette mise en scène cette danse contemporaine cette photo de mon époque... tout colle à ce que je vis, ce que je vois, bref ce ne sera plus jamais comme avant. Et je m'arrête ici avant de ne pas dénoncer Daesh mais cette masse silencieuse et molle qui m'accompagne  chaque jour dans les transports et les rues. Très, TRÈS déçue par ma génération.

Un torrent, la boue
Un torrent, la boue dans le coeur
Que mon souffle est court quand j'ai peur
La boue dans le coeur
Un drapeau tatoué
Ce drapeau tatoué sur mon corps
Quelles en sont ses couleurs?
Suis je à la hauteur?
De mes hommes
De mes femmes
Qui m'attendent 
Et me savent
Prêt à tomber pour ma patrie
A terre!
Debout!
La guerre!
Et le rouge-sang!
Oh non, j'ai vu un mort
Mon dieu la terre est noire
Jonchée de corps
Je suis touché 
Ma vue se brouille
Je pense à toi, la boue dans ma bouche
Un torrent, la boue
Un torrent, la boue dans le coeur
Que mon souffle est court quand j'ai peur
La boue dans le coeur
Un drapeau tatoué
Ce drapeau tatoué sur mon corps
Quelles en sont ses couleurs?
Suis je à la hauteur?

Disque dispo sur iTunes, allez-y moi dans le métro ça me laisse calme comme mon chat après sa pâté : tranquille sereine :)

 

Luttez pour votre liberté, ce n'est jamais acquis. Soyons à la hauteur, on le doit à des morts que certains ont tendance à oublier, restez libres, restons debout. Message à la mer....