Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 18 juillet 2017

OLIVIER MARGUERIT - O

Ecoutez tout ou une chanson au gré de votre clic, mais si vous habitez autour de mes accords, vous devriez aimer, ça soulage comme des doliprane mais sans nuisance pour le foie... au contraire ;-)

Rappelez-vous cette chanson en décembre.

Le clip suivant c'est moi, à la Bovary mais en tellement TELLEMENT plus tragique... je ne fais que valser dans Paris maintenant, je suis l'oeil de Moscou je surveille tout et quand c'est pas le cas, c'est toujours grâce à la musique (ou la fatigue). Bref cette vidéo cette mise en scène cette danse contemporaine cette photo de mon époque... tout colle à ce que je vis, ce que je vois, bref ce ne sera plus jamais comme avant. Et je m'arrête ici avant de ne pas dénoncer Daesh mais cette masse silencieuse et molle qui m'accompagne  chaque jour dans les transports et les rues. Très, TRÈS déçue par ma génération.

Un torrent, la boue
Un torrent, la boue dans le coeur
Que mon souffle est court quand j'ai peur
La boue dans le coeur
Un drapeau tatoué
Ce drapeau tatoué sur mon corps
Quelles en sont ses couleurs?
Suis je à la hauteur?
De mes hommes
De mes femmes
Qui m'attendent 
Et me savent
Prêt à tomber pour ma patrie
A terre!
Debout!
La guerre!
Et le rouge-sang!
Oh non, j'ai vu un mort
Mon dieu la terre est noire
Jonchée de corps
Je suis touché 
Ma vue se brouille
Je pense à toi, la boue dans ma bouche
Un torrent, la boue
Un torrent, la boue dans le coeur
Que mon souffle est court quand j'ai peur
La boue dans le coeur
Un drapeau tatoué
Ce drapeau tatoué sur mon corps
Quelles en sont ses couleurs?
Suis je à la hauteur?

Disque dispo sur iTunes, allez-y moi dans le métro ça me laisse calme comme mon chat après sa pâté : tranquille sereine :)

 

Luttez pour votre liberté, ce n'est jamais acquis. Soyons à la hauteur, on le doit à des morts que certains ont tendance à oublier, restez libres, restons debout. Message à la mer....

CHILDHOOD - Cameo

Une voix à la Lenny à la belle époque, un clip qui rend confus du coup à la fin je crois que je préfère franchement le clip à la musique , bon en fait la chanson est bonne mais sur la fin on finit par se concentrer sur le clip.

Mais peu importe, music E-maestro !

THE AMPS - Pacer

Kim Deal quoi.

Old good times n'est-ce pas ;)

Now I like to get loud
I like to go to the other side
Just to think, you were just passin' by

Ridin' around
You spat in my eye
Just to think, you were just passin' by

We were hike to hike
Breezing by
You broke the pace
Just a twisted kid, never learned to ride

Now I like to get loud
I like to go to the other side
Just to think, you were just passin' by

We were hike to hike
Breezing by
You broke the pace
Just a twisted kid, never learned to ride

Now my wheels are off the ground
They keep spinnin' 'round
Just to think, you were just passin' by

Now I like to get loud
Go to the other side
Just to think, you were just passin' by

mardi, 27 juin 2017

JOHNNY CASH - Hurt

J'adore ce dernier album de Johnny Cash, je l'ai en cd, vinyl et sur itunes bref c'est mon trésor, et évidemment (je vous l'ai déjà partagé ici) le clip officiel est émouvant mais cette inconnue que j'adore (I'm cyborg but that's ok) sur Youtube a encore réussi a en faire un beau moment. Poignant et vrai avec de belles archives.

VRAIMENT ÉCOUTEZ ÇA C'EST POIGNANT COMME CE MOMENT OÙ VOUS SAVEZ QUE VOUS VIEILLISSEZ SEUL FACE À VOUS MÊME, ET je n'ose imaginer (je me laisse la surprise... rire jaune) cette chanson écoutée par un vieux fan de rock à 80 ANS.

Le clip officiel de Johnny Cash pour Hurt (pour rappel il est mort et je pense fort à cette belle époque qui fut la sienne dans ses années folles quand je l'écoute sur ma platine) :

 

lundi, 26 juin 2017

hazel english

I can't seem to ascertain
How you make me feel this way
When there's nothing left to say
Just our eyes communicate
I lose control
When I'm alone with you
I’m unable to restrain
Oh my body gravitates
I love it when you do that thing
I love it when you do that thing to me

I love it when you do
I know I should stay away
But you hold me with your gaze
Seems like time has been delayed
We exist in our own space

I love it when you do that thing
I love it when you do that thing to me

I lose control
When I'm alone with you
I’m unable to restrain
Oh my body gravitates

I love it when you do that thing
I love it when you do that thing to me

I love it when you do

 

dimanche, 25 juin 2017

John Wayne - CIGARETTES AFTER SEX

Pas le clip officiel mais là encore cette inconnue sur Youtube a réussi à coller les bonnes images sur la musique. Au début de ma relation je pensais que l'handicapé c'était lui et aujourd'hui, c'est moi en fait. 

http://www.cigarettesaftersex.com

He's got so much love for her
But he doesn't know what to do
Sitting in the car
Waiting outside of school

He's in for a heartbreak if it's all been blind faith
From my point of view

Baby, he's got to be crazy
Living like he's John Wayne
Always facing the world and chasing the girl
Baby, he's got to be crazy

[Verse 2]
He's got so much in his heart
But he doesn't know what to do
All he wants is her
Lying inside his room

[Pre-Chorus]
He's always feeling cheated, telling all his secrets
That I couldn't keep

Baby, he's got to be crazy
Living like he's John Wayne
Always facing the world and chasing the girl
Baby, he's got to be crazy

Baby, he's got to be crazy
Living like he's John Wayne
Always facing the world and chasing the girl
Baby, he's got to be crazy

RADIOHEAD - Man of war

Drift all you like from ocean to ocean
Search the whole world
But drunken confessions and hijacked affairs
Will just make you more alone

When you come home I’ll bake you a cake
Made of all their eyes
I wish you could see me dressed for the kill

You’re my man of war
You’re my man of war
Yeah, the worms will come for you, big boots
Yeah, yeah, yeah

So unplug the phones, stop all the taps
It all comes flooding back
To poison clouds and poisoned dwarves

You’re my man of war
You’re my man of war
Yeah, the worms will come for you, big boots
Yeah, the worms will come for you, big boots
For you, big boots

samedi, 24 juin 2017

RIOPY - I love you

Remettez-vous au clavier.

Mon piano m'attend, trop longtemps que je le délaisse, on va lui et moi se réapprivoiser, s'engueuler et s'aimer, parce que toutes ces piles de partoches, je vais les faire miennes et pour de bon, pour la vie.

Remettez-vous au piano, OK la blonde  (bisous ma Laeti) est clairement la meilleure mais je m'en fous, j'ai besoin de musique, les disques ne me suffisent plus, j'ai besoin de contact avec ces touches que j'ai trop trop trooooop longtemps mis de côté au profit de choses qui disparaissent, le piano lui il reste fidèle au poste, au boulot Jen et bon plaisir !

Je me remets à la musique classique la nuit et le jour dès la sortie du métro dans la rue, besoin de vrai, besoin de talent, je vous conseille de vous réapproprier cette norme ça fait un bien fou. C'est triste et grandiose, beau et fou, comme la vie mais en plus beau qu'aujourd'hui quoi qu'ils en diront.

bisous.

PS : Dans l'idéal, on va se dire qu'on recommencera par des menuets, puis des musiques de films, et enfin on s'attaquera au dur et là, enpathie compassion mais restons calmes, merde on se remet au piano pour se retrouver, PAS POUR S'ÉNERVER PLUS QUE DEHORS HEIN !!! ;)) COURAGE on peut le faire nom de dieu !

 

 

mardi, 20 juin 2017

Au coin d'une canicule, un coït.

 

 Restez pute et fuck isis.

Avis au groupe s'il tombe un jour ici : merci, ça fonctionne toujours.

Il me rend pute ce morceau, je ne sais pas chez les autres mais moi wow, il me rend chienne.

C'était l'instant poésie sanshonterienafoutrecestlaguerreanyway. 

lundi, 19 juin 2017

PLASTIC PLASTIC - With me

Leur innocence...

Leur April March 20 ans plus tard.

C'est cucul à mort mais ça me fait plaisir de savoir que sur cette planète il existe encore des personnes assez insouciantes pour faire ce genre de musique.

Sinon comme je le disais :

Vivre en ermite avec de la musique classique, c'est l'avenir.

#mondedemerde 


When you're here with me
When we see the blue sky up above
Nothing's better
We slump down before
grabbing our camera once more
Take the memories more

I'll just let you know
that I won't let you go
I'll just let you know
that I won't let you go

You're always be with me
even in the dark and such a long way
There's nothing to say
Do you know that I
really would not have made it this far
without you

When you're here I feel
like floating in the sky
that the evening sunlight
has still been shining
Are you realizing
this is the moment
that doesn't need words
for you and me