Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2024-03 | Page d'accueil

mercredi, 17 avril 2024

Les corps ne mentent pas

Cette nuit j'ai cru que j'étais amoureuse parce qu'en repensant à nos ébats et à nos baisers plus tôt dans la journée alors j'ai ressenti un truc dans le ventre, l'étourdissement dans la tête et les jambes flagada. C'est la première fois en deux ans que je ressens ça. Mais je continue de m'accrocher à un mantra : ne pas confondre désir et amour.  (C'était une super jolie partie d'amour hier qui m'a laissée un peu confuse c'est vrai. C'est trop tendre et comme amoureux pour des gens qui ne font que baiser ensemble.) Je me pince les lèvres pour ne pas dire je t'aime parfois tant mon corps exulte et mon coeur se donne. C'est troublant d'avoir de tels rapports sans être en couple, je suis tombée sur le seul mec de Paris encore plus immature que moi côté affectif. Et il est plus vieux que moi ! Mais il s'est bien passé un truc de spécial hier, nos baisers étaient dans le lâcher-prise (en étant sobre !) et je sais pas un abandon supplémentaire, mais j'avoue que ça me fait quelque chose quand j'y repense aujourd'hui encore. Je crois que mon corps est amoureux du sien, mais moi je me sens pas amoureuse. Mais c'est bizarre d'être dans le coton dans la tête et le ventre quand je pense à ce corps à corps hier, je n'avais pas eu cette sensation depuis l'andalou en 2006 c'est rigolo. En même temps c'est normal aussi il m'a parlé d'enfant tout ça, c'est con on se serait rencontrés plus tôt j'aurais pas été contre avoir un enfant avec lui, on aurait fait des parents formidables je suis sûre, complètement à l'opposé comme mes parents looooool le gamin serait devenu barge ;))) MAIS IL AURAIT ÉTÉ DE TOUTE BEAUTÉ ET D'UNE INTELLIGENCE RARE ! Evidemment.

Bon bref, je ne suis pas amoureuse je reste libre et curieuse mais j'ai un amant que j'aime au lit. C'est pas si mal tout ça.

Et la cerise sur le pudding c'est qu'aujourd'hui j'ai profité du soleil en flânant dans le Ier et que maintenant je vais aller m'acheter des soutifs et du tiramisu ouais c'est régalade aujourd'hui pas de collègue neuneu sous le nez la liberté c'est le paradis !


Le célibat peut être épanouissant :-)

vendredi, 12 avril 2024

En passant

Je suis étonnée de ne pas voir faire surface l'histoire entre Patrick Pelloux et la secte des témoins de mon cul jehova...

Il y a environ dix ans j'avais entendu dire qu'il avait justement été sorti de Saint-Antoine à cause de ça, j'avais rien compris encore... 

Mais qu'en est-il finalement ? Si quelqu'un a des infos sur le sujet, je suis curieuse de savoir.

 

vendredi, 05 avril 2024

C'était pas ma nuit non plus...

Réveillée à 1h du mat' par une gorge étrangement sèche et paf sans prévenir un jet de viande expulsé de ma bouche dans le cabinet partout sauf dans la cuvette évidemment... Et rebelote ce matin, dans la rue, la grande classe comme toujours. Pour une fois que je me forçais à manger de la viande à la maison, pfff...

Je sais pas si c'est une gastro ou la viande hier mais je suis pas au top, courbatures frissons casque petite fièvre, je ressemble à un zombie. Ca ira mieux demain.

Donc la fatigue avait une origine hier, c'est pas moi qui suis une octogénaire dans le corps.

Sur ce, je vais grignoter une banane et essayer de dormir.

Bon week-end !

(fait chier je devrais normalement être en train de m'offrir à mon plan cul)

PS : Oui ça fait du bien de se plaindre ici après je me sens un peu plus légère. C'est cadeau ! :-))

PPS : Ou alors je suis le premier cas de H1N1 en Europe et dans ce cas adieu triste monde !

jeudi, 04 avril 2024

C'était pas ma journée...

La plus longue de l'année. 

Et c'est tellement la merde dans le métro, ça va être l'horreur d'aller travailler pendant les JO, mes lignes seront méga impactées (elles le sont déjà), je vais rentrer à pied tous les jours et je suis crevée on est qu'en avril... Je positive mais mamie aimerait bien un mois de repos et au calme. 

Et quand je parle avec mes voisins dans le métro, je vois qu'on est tous raccord côté épuisement physique et/ou nerveux. Ca me rassure un peu car parfois j'ai l'impression d'exiger trop. Mais non, on vit bien dans une ville dégueulasse entourée d'abrutis.

Sur ce, je suis contente d'être enfin chez moi, un steak hâché, un ovule et au lit !

(C'est vraiment devenu n'importe quoi la gestion de Paris sans déconner.)

 

PS : Mais quand je fais un câlin de dix plombes à mon chat après je me sens complètement zen et j'ai tout oublié la colère la fatigue le stress. MAGIQUE. Je l'aime trop fort ce chat c'est mon xanax.

 

 

Pas envie

Je veux pas aller travailler, je veux pas prendre le métro, je veux pas être entourée d'une foule qui m'étouffe, je veux pas le bruit, je veux pas les néons, je veux pas les collègues, je veux pas les faux sourires je veux pas aller travailler je veux rester chez moi et je veux un mec j'en ai marre d'être célibataire, je veux un chéri qui m'engueule quand je suis dans cet état.

Bref, il pleut.