Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 08 décembre 2018

Le peuple de France 2018 sera dans les livres d'Histoire de demain

Dans ma mémoire et mes vieux jours, je me souviendrai de cette classe moyenne  parisienne qui préféra être silencieuse.

Honte à vous. ---> marre d'être trop gentille

 

La rage de la faim, quand ce gouvernement entendra enfin le message bordel ?

Economie parisienne à zéro le week-end depuis un mois, mouvement minimisé mais bien réel en province, les gens ont faim, oui la chaussette Kinder Noël (riez bande d'idiots) coûte 11 euros au Super U pour ce chocolat qui n'en a que le nom, je ne supporte plus certains sur facebook traiter les gilets jaunes (les vrais, pas les casseurs dès 16H le samedi) de "traînes savates" (lu sur mon réseau), merde comprenez entendez le message !!!!

Les français bossent, pas aux alloc, ils donnent tout et il ne leur reste que leur larme, intense, profonde et trop silencieuse sur leur coussin la nuit, mais que voulez-vous donc obtenir d'un peuple qui dit oui et paye tout sans jamais se plaindre ?

Et bien voilà, les Français sont peut-être des veaux mais quand ils se réveillent, ils sont là et ça en fait chier certains.

SOUTIEN TOTAL AUX GILETS JAUNES D'UNE PARISIENNE QUI AUJOURD'HUI VIT mal : RAS LE BOL ET ÉCOEURÉE PAR LE MÉPRIS DE CERTAINS QUE JE NE CITE PAS PAR LOYAUTÉ.

Et je vomis ces termes de "france périphérique". Il y a tout simplement une France honteuse dans ce bassin parisien du moins je le pense.

Bref, réveillez-vous.

Combien d'actes faudra-t-il pour que les #giletsjaunes se fassent entendre et combien encore de samedis où la France et Paris seront salies pour que ce gouvernement entende la fronde ô combien profondément réelle ?

vendredi, 23 novembre 2018

SOUTIEN AUX GILETS JAUNES

Si, il y a une bobo dans ce pays à la dérive qui soutient et pense comme les Gilets Jaunes. Mais je me demande si je suis pas la seule dans cette capitale de connards autocentrés.

Cette condescendance voire violence verbale des médias et d'une certaine gauche à l'égard des Gilets Jaunes me fait vomir. Et cette absence totale de soutien parisien, je préfère ne pas mettre de mots dessus. Mais ce que je retiens, c'est que cette rage du désespoir aura été instructive, une fois de plus, pour bien visualiser l'étendue de l'égoïsme d'une génération de merde. Continuez de suivre vos applis à la con, de partir à Barcelone le week-end oui tout va bien dans ce pays.

J'aime cette France qui se bat, c'est la mienne. Je suis très fière de ce mouvement, ça m'a redonné foi en ce pays.

Bravo et courage aux Gilets Jaunes ! Même si demain la foule ne sera pas assez conséquente, le signal est envoyé. Et la marche (la vraie) enfin enclenchée. BRAVO 

Résultat de recherche d'images pour "gilets jaunes"