Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Cet éclair à 21h04, ma fille c'était terrible | Page d'accueil | Message pour tous ces endormis... »

mardi, 15 septembre 2009

Je veux un garde du corps de Jen

Ou alors un nouvel appartement, dans un autre quartier (et comme ça plus de voisine collabo qui regarde avec haine).

 

Edit : Me rappelle : Cette nuit je promenais un serpent vert Granny Smith à la laisse, son harnais était minuscule, nous étions sur un chemin bordant la mer, style Bordeaux. Il était très long, très fin. J'essayais de ne pas en avoir peur, de me frotter contre lui mais rien à faire, j'étais pas à l'aise. Alors je l'ai relâché. (Plus tôt dans le rêve j'avais fait le même trip collier-harnais mais avec un chat cette fois, lui aussi tellement fin que le vétérinaire  avait très peu de harnais taillés correctement. Le chat me mordait mais je m'y habituais, par contre là c'est lui qui s'est échappé dans le champ. Visiblement, il ne voulait pas rester avec moi. Me souviens soudain que c'était le chat d'un ami, un chat qu'on m'avait confié. Et j'ai perdu le chat, bravo. ----> c'est tout, me recouche, vais faire d'autres rêves où si possible il n'y a pas d'animal qui se fait la malle et encore moins de paille qui pique sous les pieds.

(En me le remémorant je suis frappée du parallélisme possible avec les événements de ma propre vie; en revanche, pourquoi un serpent ? ça signifie quoi, quand on rêve de serpent ?)

Commentaires

Doit on comprendre un autre quartier par : de l'autre coté de la seine ? ;)

Écrit par : François | mardi, 15 septembre 2009

Si je pouvais avoir cet appartement sur le Luco... Mais je commence à bien aimer mon quartier de pauvres, c'est charmant (!).

Écrit par : Jen | mardi, 15 septembre 2009

Le serpent, c'est pas le sexe ??

Écrit par : Attila0375 | mardi, 15 septembre 2009

Attiré par les premières lignes de votre blog, déçu (un peu) par l'abondance de vidéos, je croise ma solitude comme un type vague sur Internet, la nuit. Aucune chance de vivre une histoire d'amour avec personne.

Écrit par : Mettetal | jeudi, 17 septembre 2009

Laiise la laisse et garde le serpent. Et merci pour le lien :)

Écrit par : Gondolfo | mardi, 22 septembre 2009