Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Oh my gosh ! | Page d'accueil | Faut s'aimer un peu plus, ma grande ! »

vendredi, 08 juillet 2011

News du front (du gland)

C'est fou comme je reprends mes habitudes dès que mon mec n'est plus chez moi, c'est-à-dire bloguer et bosser la nuit. Parce que quand je sais qu'il dort ici ou moi chez lui, ben je me lève tôt (entre 8H30 et midi, OK) et je travaille la journée comme quand j'étais, heu, dans des vrais bureaux il y a longtemps. Alors là, boulot fini, rediff de merde sur France 2 (Delarue me manque, Jean-Luc viens faire un débat de kassos dans mon salon, ça plaira aux copines en tout cas à moi). Chat qui fait genre "moi aussi je peux me la péter nuit blanche à Paris" mais en vrai elle sort de son sommeil que quand je vais me resservir du coca pour mieux se rendormir à mes côtés (ça me fout la paix parce que cette conne est du matin, tout l'inverse de moi). 

La grosse info de la journée : pour la première fois de ma vie, le coursier de l'aprem était une femme. Une coursière ? Une fille quoi. Jeune. Habillée assez mec mais maquillée timidement des yeux. Et elle était sympa. Et ses yeux doux, complices (on a une grande histoire d'amour de deux minutes entre l'interphone et le face à face à cause d'une histoire de stylo). Si j'avais été lesbienne, là ce soir j'écrirais un mail au mec qui m'a fait livrer ce téléphone pour obtenir le nom de la boîte de coursiers et j'aurais fait le pied de grue devant leur immeuble. Ouais bon je suis pas lesbienne mais des femmes coursiers, ben j'aime bien. Agréable. 

Sinon j'en ai appris de bonnes sur Charlene et Albert ! En gros, c'est comme je me l'imaginais : glauque. D'ailleurs j'ai été étonnée de voir que personne n'avait trouvé que Charlene à son mariage ressemblait à une tortue mièvre sous lexo par barre de 2. Je vous parle de ça parce que la copine source l'autre fois m'a dit quand je lui racontais mes angoisses rapport au couple, la petite, tout ça et mon étonnement de bien gérer, et ben elle a rien trouvé de mieux que me dire : "c'est ce qu'on appelle la maturité, Jen". Putain le bourdon quand j'y repense, ça résonne encore ! 

C'est vraiment si vieux 31 ans ? Ouais, hein, ouais je sais, mais vraiment vraiment vieux dans le sens "encore jeune mais pas tout à fait" ?

74d907f1aae03062cfd5b6b01a0fac4fb98d3787_m.jpg

Ouais je sais, c'est ça, tain de merde, comment ça se fait que je me souvienne encore comme si c'était hier de mon spleen lycéen sur mon lit à barreaux, hein ? Alors que je me  souviens pas de tous les mecs que j'ai galochés entre 25 et 29 ans ?!!!

Faudrait inventer le bilan de compétences sentimental. Tiens voilà, j'ai trouvé l'arnaque à inventer pour mes vieux jours : entuber les gens avec mon coaching sentimental pour divorcés en crise de vie. 

 

Aujourd'hui, j'étais toujours en robe noire de veuve corse mais j'ai porté un gilet moutarde, notons l'amélioration.

 

Finalement je préfère quand mon mec est là. Quand je fais l'amour j'ai plus peur de rien.

miles_aldridge_minuit_paradis_2007.jpg

J'en déduis que je t'aime, Charles Aznavour
podcast

Oh pis si ça se trouve dans trois mois je suis de nouveau célibataire, et tout le toutim. Ou pas.

Putain faut que je rencontre Dieu, je crois qu'il est temps qu'on cause tous les deux, j'ai des trucs hyper importants à lui demander.

Ou faut que je me fasse une session de mes films anglais préférés type Un mariage anglais. 

Je vais faire les deux.

Demain et jusqu'à dimanche, j'écouterai que ça :

 

Feelin', The La's

podcast

 

Tout va bien, il est 3H19, et je me persuade que ma vie ne changera pas ni mon ventre ni mon visage ni rien du tout. Pfffff, OXYGÈNE PITIÉ !



Commentaires

le chat envolé, les souris dansent… (ton pull moutarde je l'adore !) ;)

Écrit par : charl' | vendredi, 08 juillet 2011

Ce sentiment de vieillesse moi aussi je l'ai.. trop souvent.
Mais tu te dis "je suis vieille" quand tu as l'impression de ne plus pouvoir faire certaines choses ou quand tu te dis que tu devrais en etre là ou là dans ta vie selon les codes de la société.

Moi j'aurai 30ans en octobre, physiquement ça ne se voit pas. MAis je panique quand je me dis "merde ta vie professionnelle est toujours pas lancée! T'as encore repris tes études!". Et là je panique gravoss parce que la société avec ses lois à la con me dit "t'es vieille t'as plus le droit d'etudier, de faire des stages, laisse la place aux jeunes... connasse!".

Qd je parle de loi je parle de toutes ces choses qu'on a le droit de faire seulement si on a - ou + de 25ans...
PAr contre quand je vois mes cops avec leur chiards je ne me dis jamais "putain j'ai au moins 3 gosses de retard, je devrais etre mariée etc"...

Tu te sens vieille seulement parce que tu fais un complexe par rapport aux autres. Pour se sentir mieux on devrait partir vivre en ermite quelque part!

Écrit par : Ninni | vendredi, 08 juillet 2011

J'aime tellement quand t'écris (je sais, je me répète) le dedans de toi. Et ses dommages collatéraux et ses chouettes implications aussi.

des bezouxes

Écrit par : Nuy Hyène (Folie Privée) | mercredi, 13 juillet 2011

Peut-être que rien ne change, effectivement, mais en écoutant The La's, ça passe mieux.

Écrit par : Girolamo | jeudi, 18 août 2011