Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 12 septembre 2021

Fuck life, let's dance !


Jeudi soir, test négatif en poche, j'ai rejoint le Rosa Bonheur pour enfin lâcher la pression (j'étais pire que le rottweiler d'un gilet jaune de la dernière heure, c'était vital).

J'ai bien fait, nous avons bu, nous avons ri et je suis rentrée tard avec un gentleman de 32 ans et même si c'était pas le plan de folie, ça a eu le mérite de calmer mes nerfs. Je suis zen depuis deux jours, et à quelques jours de mes règles c'est un exploit.

Trois mois d'abstinence, je n'avais pas traversé cette épreuve depuis dix ans. J'ai clairement besoin de sexe régulièrement pour garder une tension artérielle convenable. Donc, il me faut trouver un plan cul régulier mignon et bien gaulé, drôle et sympa. Et ça, je sens que ça va être difficile. Et bien évidemment, quand je le trouverai, je le voudrai rien que pour moi. 

Je crois que je suis capable de devenir un homme sans émotion. Quelques temps (je ne pense pas que ce soit assez satisfaisant sur la durée). 

Je ne sais plus trop quoi penser du sentiment amour et de tout ce qu'on y met de soi dedans pour satisfaire l'autre.

Un peu paumée, toujours sonnée de la violence de ma rupture, je ne sais pas encore ce que j'attends d'un homme désormais. Je n'ai plus envie de donner sauf pour un amour renversant. Mais là encore, je n'ai absolument pas l'énergie ni la volonté de me remettre en couple au temps présent. Au-dessus de mes forces. Je vais me laisser porter tranquille, je verrai ce que ça donne.

En tout cas, j'ai supprimé les applis de rencontre, la vraie vie ça me convient mieux.

 

32 ans... Je ne suis pas peu fière ;-) Ca m'a reboosté l'ego !

 

Bon dimanche, sous vos applaudissements ! 

❤︎

 

vendredi, 05 mai 2017

Houellebecq avait quand même bien vu avec Bayrou dans Soumission. Dingue quand même.

Sinon cette nuit j'ai rêvé que je me faisais draguer par des terminales sur un paquebot-lycée génial. L'effet Brigitte sans doute. Seul point positif à l'avoir en première (vielle) dame de France : le délire cougar sera pleinement accepté, Brigitte et Kourtney style quoi. Les nanas sauront de qui je parle ;)

Bisous, météo alpages : grand soleil, libido en feu.

Minute nausée : www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/direct-presi...