Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« 2017-09 | Page d'accueil

lundi, 09 octobre 2017

ERIC SERRA - My lady blue

Une autre réalité... Ah cette BO en K7 je l'ai tellement fait tourner dans mon walkman dans ma jeunesse, elle a marqué le spectacle que ma classe de CM1 avait "offert" sur une scène de Chicago, elle a aussi bercé ce noël de 1990 où Jean-Etienne Richard venait de mourir dans son châlet, et en fait, j'ai jamais été écoeurée de ces musiques qu'il serait simple de taxer de beauf aujourd'hui. J'aime toujours moi.

Je la trouve toujours aussi belle cette bande-son (et celle avec la flûte de pan là mais si tu vois, genre cordillères des andes et love story nature à donf avec nervous breakdown en fond).

Pensée à Victor Lanoux et Jean Rochefort qui trinquent ce soir je l'espère.

Je m'envole pour Majorque dans quelques jours pour célébrer la vie (les 40 ans de l'une) avec une meute de filles ravies de quitter mec et enfant (et Paris France tout court), si vous avez des adresses charmantes ou mémorables je prends en passant.

Eau froide ou non, j'ai une grande envie de paddle, de mojitos et de rires. Des rires, des vrais, et surtout pas d'engueulades ni de stress, j'ai hâte vous ne pouvez pas vous imaginer à quel point.

ME BARRER LOIN DE TOUT QUOTIDIEN. 

Une parenthèse avant l'hiver oléééé !

mercredi, 04 octobre 2017

COURTNEY BARNETT & KURT VILE - Over everything

Tom Petty est mort, beaucoup de choses se meurent mais la musique restera et notre âme avec, en tout cas la mienne.

When I'm all alone on my own by my lonesome And there ain’t a single ‘nother soul around I wanna dig into my guitar bend a blues riff that hangs Over everything When I'm by myself and it’s daytime cuz down-under Or wherever it is I live when it's evening You know I speed-read the morning news and come up with my own little song also ...too When I step outside to a beautiful morning Where the trees are all waggin’, my hair-flag waving The scenery ragin’, my life/love cascading, and the smog hangs Over everything When I'm outside in a real good mood You could almost forget bout all the other things Like a big old ominous cloud in my periphery Don’t wanna talk about it Simultaneous I shout it When I was young I liked to hear music blarin' And I wasnt carin to neuter my jams with earplugs But these days I inhabitate a high-pitched ring over things So these days I plug em up When I'm strugglin with my songs I do the same thing too And then I crunch em up in headphones, cause why wouldnt you? You could say I hear you on several levels at high decibels Over everything When I'm all alone on my own by myself And there and another single one around I wanna dig into my guitar, bend a blues riff that hangs... Over everything