Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 30 juin 2017

Simone Weil : 13 juillet 1927 - 30 juin 2017

simone-une-600x356.jpg 

mardi, 27 juin 2017

Vladimir Poutine & Oliver Stone

J'ai adoré.  

J'entends encore hier matin au réveil la brave dame (ironie) de France Info qui méprisait le document d'un revers de la main gauche. 

Bravo Oliver ! 

PS : La soixantaine et encore très bel homme, je serais foutue de me marier avec un senior en fait. S'il est comme lui.

 

edit mercredi 8 juin: il y a la suite ce soir et demain soir sur France3.

JOHNNY CASH - Hurt

J'adore ce dernier album de Johnny Cash, je l'ai en cd, vinyl et sur itunes bref c'est mon trésor, et évidemment (je vous l'ai déjà partagé ici) le clip officiel est émouvant mais cette inconnue que j'adore (I'm cyborg but that's ok) sur Youtube a encore réussi a en faire un beau moment. Poignant et vrai avec de belles archives.

VRAIMENT ÉCOUTEZ ÇA C'EST POIGNANT COMME CE MOMENT OÙ VOUS SAVEZ QUE VOUS VIEILLISSEZ SEUL FACE À VOUS MÊME, ET je n'ose imaginer (je me laisse la surprise... rire jaune) cette chanson écoutée par un vieux fan de rock à 80 ANS.

Le clip officiel de Johnny Cash pour Hurt (pour rappel il est mort et je pense fort à cette belle époque qui fut la sienne dans ses années folles quand je l'écoute sur ma platine) :

 

lundi, 26 juin 2017

hazel english

I can't seem to ascertain
How you make me feel this way
When there's nothing left to say
Just our eyes communicate
I lose control
When I'm alone with you
I’m unable to restrain
Oh my body gravitates
I love it when you do that thing
I love it when you do that thing to me

I love it when you do
I know I should stay away
But you hold me with your gaze
Seems like time has been delayed
We exist in our own space

I love it when you do that thing
I love it when you do that thing to me

I lose control
When I'm alone with you
I’m unable to restrain
Oh my body gravitates

I love it when you do that thing
I love it when you do that thing to me

I love it when you do

 

dimanche, 25 juin 2017

John Wayne - CIGARETTES AFTER SEX

Pas le clip officiel mais là encore cette inconnue sur Youtube a réussi à coller les bonnes images sur la musique. Au début de ma relation je pensais que l'handicapé c'était lui et aujourd'hui, c'est moi en fait. 

http://www.cigarettesaftersex.com

He's got so much love for her
But he doesn't know what to do
Sitting in the car
Waiting outside of school

He's in for a heartbreak if it's all been blind faith
From my point of view

Baby, he's got to be crazy
Living like he's John Wayne
Always facing the world and chasing the girl
Baby, he's got to be crazy

[Verse 2]
He's got so much in his heart
But he doesn't know what to do
All he wants is her
Lying inside his room

[Pre-Chorus]
He's always feeling cheated, telling all his secrets
That I couldn't keep

Baby, he's got to be crazy
Living like he's John Wayne
Always facing the world and chasing the girl
Baby, he's got to be crazy

Baby, he's got to be crazy
Living like he's John Wayne
Always facing the world and chasing the girl
Baby, he's got to be crazy

RADIOHEAD - Man of war

Drift all you like from ocean to ocean
Search the whole world
But drunken confessions and hijacked affairs
Will just make you more alone

When you come home I’ll bake you a cake
Made of all their eyes
I wish you could see me dressed for the kill

You’re my man of war
You’re my man of war
Yeah, the worms will come for you, big boots
Yeah, yeah, yeah

So unplug the phones, stop all the taps
It all comes flooding back
To poison clouds and poisoned dwarves

You’re my man of war
You’re my man of war
Yeah, the worms will come for you, big boots
Yeah, the worms will come for you, big boots
For you, big boots

Tristesse d'Olympio - GABRIEL FAURÉ

Extrait d'un poème de Victor Hugo. 

Dans l'album Songs & Mélodies de Gabriel Fauré,sur iTunes.


podcast

Les champs n'étaient point noirs, les cieux n'étaient pas mornes.
Non, le jour rayonnait dans un azur sans bornes
Sur la terre étendu,
L'air était plein d'encens et les prés de verdures
Quand il revit ces lieux où par tant de blessures
Son coeur s'est répandu !

Hélas ! se rappelant ses douces aventures,
Regardant, sans entrer, par-dessus les clôtures,
Ainsi qu'un paria,
Il erra tout le jour, vers l'heure où la nuit tombe,
Il se sentit le coeur triste comme une tombe,
Alors il s'écria :

" O douleur ! j'ai voulu, moi dont l'âme est troublée,
Savoir si l'urne encor conservait la liqueur,
Et voir ce qu'avait fait cette heureuse vallée
De tout ce que j'avais laissé là de mon coeur !

Que peu de temps suffit pour changer toutes choses !
Nature au front serein, comme vous oubliez !
Et comme vous brisez dans vos métamorphoses
Les fils mystérieux où nos coeurs sont liés !

Eh bien ! oubliez-nous, maison, jardin, ombrages !
Herbe, use notre seuil ! ronce, cache nos pas !
Chantez, oiseaux ! ruisseaux, coulez ! croissez, feuillages !
Ceux que vous oubliez ne vous oublieront pas.

Car vous êtes pour nous l'ombre de l'amour même !
Vous êtes l'oasis qu'on rencontre en chemin !
Vous êtes, ô vallon, la retraite suprême
Où nous avons pleuré nous tenant par la main !

samedi, 24 juin 2017

RIOPY - I love you

Remettez-vous au clavier.

Mon piano m'attend, trop longtemps que je le délaisse, on va lui et moi se réapprivoiser, s'engueuler et s'aimer, parce que toutes ces piles de partoches, je vais les faire miennes et pour de bon, pour la vie.

Remettez-vous au piano, OK la blonde  (bisous ma Laeti) est clairement la meilleure mais je m'en fous, j'ai besoin de musique, les disques ne me suffisent plus, j'ai besoin de contact avec ces touches que j'ai trop trop trooooop longtemps mis de côté au profit de choses qui disparaissent, le piano lui il reste fidèle au poste, au boulot Jen et bon plaisir !

Je me remets à la musique classique la nuit et le jour dès la sortie du métro dans la rue, besoin de vrai, besoin de talent, je vous conseille de vous réapproprier cette norme ça fait un bien fou. C'est triste et grandiose, beau et fou, comme la vie mais en plus beau qu'aujourd'hui quoi qu'ils en diront.

bisous.

PS : Dans l'idéal, on va se dire qu'on recommencera par des menuets, puis des musiques de films, et enfin on s'attaquera au dur et là, enpathie compassion mais restons calmes, merde on se remet au piano pour se retrouver, PAS POUR S'ÉNERVER PLUS QUE DEHORS HEIN !!! ;)) COURAGE on peut le faire nom de dieu !

 

 

vendredi, 23 juin 2017

Le mec qui pense encore avoir l'air cool à s'afficher en terrasse ou dans le métro avec Libé.

jeudi, 22 juin 2017

Big up à tous ceux qui ont 32 degrés chez eux.

Courage mes amis, courage.

canicule,paris canicule 2017,corps en feu

Perso, la nuit je ne dors pas (j'ai pensé à camper sur le balcon mais le bruit des bagnoles me rend dingue), le jour je sue et m'arrose comme un éléphant, en gros je suis un rottweiler. 

Mais comment font les femmes très enceintes pour ne pas haïr leur mari, leur futur enfant et tous ces cons qui la laissent debout dans le métro (en même temps vu les gros dégueulasses qui s'y couchent ou s'y torchent les fesses moi jamais vous me verrez assise dans le métro).

UNE QUESTION  : Une étagère en hauteur de la cuisine fait un drôle de bruit, comme si elle se déracinait, genre là j'ai eu deux fois le bruit en 30 minutes. VOUS PENSEZ QUE ÇA PEUT SE CASSER LA GUEULE À CAUSE DE LA CANICULE ?

 

 
buzz