Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 20 mars 2018

Juste quelqu'un de bien - ENZO ENZO

jeudi, 15 mars 2018

Le petit père Macron va enfin comprendre ce que gouverner ce pays signifie...

Je me marre déjà.

PS : Donc les week-ends en avril chez ta pote en province, oublie. Tu risques de te faire un ulcère.

La France, la SNCF, la RATP... Bordel en vue.

 

BARBARA - La solitude

Quelle belle chanson, j'aurais tant aimé savoir l'écrire. Tout est dedans, tout.

Tes anciens amants tes anciens beaux-enfants... que des ingrats oui ! Champagne ! je ne me laisserai pas abattre par des pilleurs inutiles, merci bien, j'ai donné !

Et maintenant, que la fête commence bon Dieu !

mardi, 13 mars 2018

DOMINIQUE A - Toute latitude

Oh comme ça cognait 
Phébus à bloc 
On s’abritait dans la forêt 

Mille sentiers nous parcouraient 
Mille odyssées à notre porte 
Les cohortes d’ennui filaient 
On le savait, elles reviendraient 

Nous avions toute latitude et toute la vie 
Toute latitude et toute la vie 
Aucun engagement d’aucune sorte 
Et pour seule devise : « Peu importe » 

Oh ça louvoyait comme anguille 
Dans les ruisseaux qui serpentaient 
Mains des garçons, cheveux des filles 
Et on se cherchait dans les bois 
Certains se trouveraient, d’autres pas 
Mais s’en moquer, qui oserait ? Même aujourd’hui, qui oserait ? 


Nous avions toute latitude et toute la vie 
Toute latitude et toute la vie 
Aucun engagement d’aucune sorte 
Et pour seule devise : « Peu importe » 

Mais depuis 
Mais depuis 

Oh un jour plus rien ne meurt jamais 
Toute l’eau stagne dans le puits 
On revient seul dans la forêt 
Comme hier, se mettre à l’abri 
Même si le soleil a pâli 
Voilé par tous les jours d’après 
On revient seul, dans la forêt 

Nous avions toute latitude et toute la vie 
Toute latitude et toute la vie 
Aucun engagement d’aucune sorte 

Nous avions toute latitude et toute la vie 
Toute latitude et toute la vie 
Aucun engagement d’aucune sorte 

Et pour seule devise : « Peu importe » 

Mais depuis

 

PS : Et pour le plaisir car je ne m'en lasserai jamais...

PPS : La version de Diabologum me procure le même plaisir de mon côté.

Journée de la femme/ journée des droits de la femme

Ils me gonflent certains à venir mettre un point d'honneur à te dire que non, ce n'est pas la journée de la femme mais de ses droits. Concrètement, on parle de nous, des femmes. Qu'est-ce que ça peut leur faire que des roses s'y mêlent ? Battez-vous pour les vraies causes dont la femme est au centre plutôt que d'emmerder les humains encore sympas qui aiment les fleurs et leur sens. 

Bref, on est vraiment dans un monde coupé en deux. Les moralisateurs et les épicuriens.

Signé Mademoiselle Jen

samedi, 10 mars 2018

Il manque Bashung

Cette chanson, pesante et libératrice à la fois, a toujours a été ma chanson préférée de Bashung. C'est beau comme un très beau film, un souvenir fugace mais intense, une éternité sous mer qui ne dure pourtant que quelques secondes.

Toujours pensé à Epouses et concubines en l'écoutant. La même ambiance, cet extrême dans la pudeur. 

mercredi, 07 mars 2018

PATRICK WATSON - Je te laisserai des mots

TV GIRL - Taking what's not yours

J'aurai plus le bagage de 13 ans sur le dos mais je garde le chat et ça vous savez, c'est l'or de la citadine.

#30millionsdamis

Adieu les vacances avec les gamins des autres et vive demain ! 

AMEN

let's sing !

(Leave it, leave it take it, Was that yours? Take it was that yours take it was that yours?) x4

I don't really know if she cares or not
All I know's she left a lot
Of stuff in my apartment
And she's never gettin' it back
'Cause her smell on the pillow fades
Her cigarettes last late
Like a Roman coliseum
A drying, worthless monument to our love

(Chorus)
Ooh I still have your lighter
Ooh I still have your book
Ooh I still have everything you brought but you never took
And you know where to find me
And I know where to look
(I'm not a crook)

(Leave it, leave it take it, Was that yours? Take it was that yours take it was that yours? x3
Leave it, leave it take it, Was that yours? Take it was that yours take it was that)

I don't really know if she knows or not
But I left some things in her jewelry box
And she's wearin' out my rings
Takin' the compliments meant for me
And I know I'll think I'll miss them
Least there's proof of my existence
Captive little soldier on her fingers
Deep behind enemy lines

(Chorus)
Ooh I still have your lighter
Ooh I still have your book
Ooh I still have everything you brought but you never took
And you know where to find me
And I know where to look
(I'm not a crook)

(Leave it, leave it take it, Was that yours? Take it was that yours take it was that yours?) x4

A copy of Gravity's Rainbow that she prob'ly didn't read
And how about my Lauren Mira records she prob'ly threw away when she moved
And how 'bout the half of box of lentils from when I cooked her food
That she prob'ly didn't use

(Spoken)
I wanna' dedicate this jam
To all those things I left behind in girls' apartments and various domiciles over the years
Sometimes you gotta' leave in a hurry man, what can I say?
Except I didn't forget about any of it... I'm takin' it all back.

(Leave it, leave it take it, Was that yours? Take it was that yours take it was that yours?) x4

TV GIRL - Lovers rock

AL BOWLLY / RAY NOBLE - Looking on the bright side of life

I'm looking on the bright side Though I'm walking in the shade Sticking out my chest, hoping for the best Looking on the bright side of life I'm waiting for the right tide And if luck comes to my aid Giving me a break, I shall be awake Looking on the bright side of life Today I'm in the shadow Tomorrow maybe The clouds will lift And let the sun shift over to me I'm looking on the bright side Though today's all care and strife I can wear a grin, sticking out my chin Looking on the bright side of life

 

PS : Merci pour la soirée Al Bowlly mon Pedro ;-)

 
buzz