Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 27 mars 2018

SINCLAIR - Météores

A chaque rupture Sinclair revient dans ma playlist, c'est le seul qui me file la patate. Et en ce moment j'ai une pêche de ouf malgré l'actu je me remets à aimer la vie, de plus en plus et je recommence à me kiffer. En ce moment je fréquente un groupe de gens comme moi un peu chelous dans leur peau et pourtant ils sont tous brillants, bref c'est de l'or nos rendez-vous je les adore et ils me filent la joie et comme ça se transmet je vous envoie ces météores.

Je respire bien en ce moment. Je n'ai plus cette boule au milieu vous savez celle qui vous dit que vous vivez mal, vous stressez trop bref je me sens de mieux en mieux et je coupe les ponts en ce moment avec plein de réseaux plein de gens parce que je veux penser qu'à moi. Et aux gens comme moi, parce qu'en ce moment, ils m'inspirent et que j'écris avec eux et sur eux. Je les aime ils sont super. Peut-être un jour en découlera quelque chose, mais en attendant, intensité et énergie vitale.

Bref, je me sens bien et bordel ce que c'est cool !

PS : Je me relis et... rires... Non je ne suis pas dans une secte, j'ai juste un taf fatigant et une estime qui se faisait la malle depuis un bon moment et maintenant, je sens que je redémarre. La maquinaJen est en marche (sans les macronistes hein ouf !), olé !

Mireille Knoll

Marche demain à Nation.

A quel moment mes voisins auront ENFIN la colère face à ce cimetière dans lequel ces ordures nous enferment ?

A quel moment TOUS LES FRANÇAIS, âge et origines confondues, cesseront de fermer les yeux bordel ?

Suivons des hommes comme Alain Marsaud, il nous montre la voie, bougeons-nous merde. J'ai honte pour tous ces gens de mon âge déjà parents qui s'en cognent, une génération d'égoïstes c'est flippant.

Sur ce, je file rejoindre mon groupe de personnes extra et drôles pour travailler l'estime de soi.

bye

samedi, 24 mars 2018

#generationdemerde

Continuez de suivre vos applis dans le métro et surtout ne changez pas vous êtes magnifiques.

 

mardi, 20 mars 2018

Juste quelqu'un de bien - ENZO ENZO

jeudi, 15 mars 2018

Le petit père Macron va enfin comprendre ce que gouverner ce pays signifie...

Je me marre déjà.

PS : Donc les week-ends en avril chez ta pote en province, oublie. Tu risques de te faire un ulcère.

La France, la SNCF, la RATP... Bordel en vue.

 

BARBARA - La solitude

Quelle belle chanson, j'aurais tant aimé savoir l'écrire. Tout est dedans, tout.

Tes anciens amants tes anciens beaux-enfants... que des ingrats oui ! Champagne ! je ne me laisserai pas abattre par des pilleurs inutiles, merci bien, j'ai donné !

Et maintenant, que la fête commence bon Dieu !

mardi, 13 mars 2018

DOMINIQUE A - Toute latitude

Oh comme ça cognait 
Phébus à bloc 
On s’abritait dans la forêt 

Mille sentiers nous parcouraient 
Mille odyssées à notre porte 
Les cohortes d’ennui filaient 
On le savait, elles reviendraient 

Nous avions toute latitude et toute la vie 
Toute latitude et toute la vie 
Aucun engagement d’aucune sorte 
Et pour seule devise : « Peu importe » 

Oh ça louvoyait comme anguille 
Dans les ruisseaux qui serpentaient 
Mains des garçons, cheveux des filles 
Et on se cherchait dans les bois 
Certains se trouveraient, d’autres pas 
Mais s’en moquer, qui oserait ? Même aujourd’hui, qui oserait ? 


Nous avions toute latitude et toute la vie 
Toute latitude et toute la vie 
Aucun engagement d’aucune sorte 
Et pour seule devise : « Peu importe » 

Mais depuis 
Mais depuis 

Oh un jour plus rien ne meurt jamais 
Toute l’eau stagne dans le puits 
On revient seul dans la forêt 
Comme hier, se mettre à l’abri 
Même si le soleil a pâli 
Voilé par tous les jours d’après 
On revient seul, dans la forêt 

Nous avions toute latitude et toute la vie 
Toute latitude et toute la vie 
Aucun engagement d’aucune sorte 

Nous avions toute latitude et toute la vie 
Toute latitude et toute la vie 
Aucun engagement d’aucune sorte 

Et pour seule devise : « Peu importe » 

Mais depuis

 

PS : Et pour le plaisir car je ne m'en lasserai jamais...

PPS : La version de Diabologum me procure le même plaisir de mon côté.

Journée de la femme/ journée des droits de la femme

Ils me gonflent certains à venir mettre un point d'honneur à te dire que non, ce n'est pas la journée de la femme mais de ses droits. Concrètement, on parle de nous, des femmes. Qu'est-ce que ça peut leur faire que des roses s'y mêlent ? Battez-vous pour les vraies causes dont la femme est au centre plutôt que d'emmerder les humains encore sympas qui aiment les fleurs et leur sens. 

Bref, on est vraiment dans un monde coupé en deux. Les moralisateurs et les épicuriens.

Signé Mademoiselle Jen

samedi, 10 mars 2018

Il manque Bashung

Cette chanson, pesante et libératrice à la fois, a toujours a été ma chanson préférée de Bashung. C'est beau comme un très beau film, un souvenir fugace mais intense, une éternité sous mer qui ne dure pourtant que quelques secondes.

Toujours pensé à Epouses et concubines en l'écoutant. La même ambiance, cet extrême dans la pudeur. 

mercredi, 07 mars 2018

PATRICK WATSON - Je te laisserai des mots

 
buzz